rechercher des documents
liste des exemplaires en bas de page

Patrimoine, tourisme et développement
Une expérience d'association
par JEAN CLAUDE MERMET

DOCUMENT
Catgorie : REVUES ET PERIODIQUES

Edit par : MÉMOIRE D'ARDÈCHE ET TEMPS PRÉSENT
(Chomérac) - 81
COLLECTION : Mémoired'Ardèche et Temps Présent

DIMENSIONS : 297 x 210
pages : 5 ILLUSTRE
ISSN : 0765-9563
Article de réflexion sur le lien entre patrimoine et développement local à partir de l'expérience de l'association des Amis du Mézenc. Quel patrimoine peut concourir au développement local, notamment touristique dans un pays de moyenne montagne ? Quelle méthode de développement doit être privilégiée ? L'auteur distingue trois catégories de ressources patrimoniales exploitables dans la perspective du développement : les ressources banales, les ressources originales et les ressources spécifiques. Seules ces dernières dont il dresse l'inventaire pour le massif du Mézenc, sont de nature en tant que "bien en propre" d'être reconnues comme identitaires et de fonder une rente de situation, autrement dit, assurent que le produit touristique que l'on propose là n'est pas duplicable ailleurs.
Mettre en avant le patrimoine - au sens d'héritage spécifique - ce n'est pas seulement partir à la recherche de ce que l'on a de particulier, c'est aussi se prémunir contre les projets exogènes sans liens culturels avec le territoire et sans possibilité de maîtrise locale, tels qu'on en a vu fleurir un peu partout.La méthode de développement préconisée se fonde sur l'idée de privilégier le projet par rapport au territoire c'est-à-dire de définir pour chaque projet de développement l'aire pertinente qui est rarement accordée avec les circonscriptions administratives et politiques. Cette méthode suppose aussi de créer les conditions d'un partenariat d'acteurs locaux fort fondé sur une logique de réseau.
Notice N D00078
tablie par :
JEAN CLAUDE MERMET
cre le 2007-06-29
mise jour le 2007-10-02

Pour contacter l'auteur de la notice, cliquez ci-dessous